Menu

Storer numéro Ain !
31 juillet 2021

L’effort va crescendo au Tour de l’Ain. Après une entame dans la plaine, entre le Parc des Oiseaux-Bourg-en-Bresse, remportée logiquement par un sprinteur, Alvaro Hodeg (Deceuninck-Quick-Step), et la première victoire de Georg Zimmermann (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) à Saint-Vulbas hier, le peloton termine ce Tour de l’Ain par les monts du Jura. Le maillot jaune endossé par Zimmermann hier s’avère fragile. Vingt-et-un hommes sont regroupés en 32 secondes. L’étape reine avec six difficultés entre Izernore et Lélex Monts-Jura (117,9 km) fait office de juge de paix.

Comme la veille, les attaques fusent, les groupes se constituent, les écarts n’excèdent pas la minute. Neuf hommes parviennent à se détacher dans la deuxième partie.

Photo Elise Chauveau / Tour de l’Ain

Dans le redoutable col de Menthières, Michael Storer, le mieux placé au général (2e), fausse compagnie et passe en tête au sommet avec 24 secondes d’avance sur ses poursuivants et 48 secondes sur le groupe du leader Georg Zimmermann qui tente de s’accrocher. L’Australien de chez DSM poursuit son effort et s’impose à Lélex Monts-Jura devant Andrea Bagioli (Deceuninck-Quick-Step) et Mattias Jensen (Trek-Segafredo).

Photo Elise Chauveau / Tour de l’Ain

Le coup est quadruple pour le jeune homme de 24 ans : maillot jaune Solimut Mutuelle de France, maillot vert Crédit Mutuel, maillot à pois Région Auvergne Rhône-Alpes et prix du super combatif Semcoda – Il « laisse » le maillot blanc Ain Tourisme à Bagioli. Au palmarès, il succède à Primoz Roglic.

Ce succès arrive à point nommé pour l’équipe où évolue Romain Bardet (premier du Tour de l’Ain 2013). Avant ce rendez-vous, elle ne comptait qu’une seule victoire en 2021. Lotto-Soudal repart de l’Ain avec la 2e place finale de Harm Vanhoucke (3e de l’étape 2 et 4e de l’étape 3) et le classement par équipes avec 2 secondes d’avance sur Groupama-FDJ à l’avantage durant trois jours et 9min02s sur l’équipe de France qui a pris le dessus sur son homologue allemande (espoirs). Le représentant des bleu-blanc-rouge Matteo Badilatti fête ses 29 ans (le 30 juillet) en figurant sur la dernière marche du podium et deux fois dans le Top 6 (6e de l’étape 2 et 5e de l’étape 3). Clément Champoussin (AG2R Citroën Team) termine premier Français devant Rémy Rochas (Cofidis), Olivier Le Gac (Groupama-FDJ) et Pierre Latour (TotalEnergies), tous offensifs vendredi et samedi.

Photo Elise Chauveau / Tour de l’Ain

Le Tour de l’Ain organisé par Alpes Vélo confirme son statut de révélateur de talents internationaux, avec pas moins de huit coureurs de nationalités différentes classés dans les 10 premiers.

Retour en haut